Le début d’un choix

La Touraine
Album : La Touraine
Longues promenades
9 images
Voir l'album
 

Je me présente, je m’appelle Béatrice et il y 2 ans j’ai atterri en Touraine…

Oui, je sais, une région bof me direz-vous. Et bien pas tant que cela. Il est toujours difficile d’arriver sur un lieu que nous ne connaissons pas peu importe l’endroit.

Ce que j’aime en Touraine, et particulièrement à Amboise c’est le côté nature et sauvage des bords de Loire, la Culture, la Nourriture et les Vins aussi! Des vins à Amboise?! Mais bien-sûr il y en a! Il n’y pas que Sancerre, Saumur, Montlouis, Vouvray … Bref!

Au chômage quelques temps, il fallait vraiment que je fasse quelque chose de mes dix doigts pour avancer. Parce que, malgré les idées reçues, on « pète littéralement une pile » en période d’inactivité. En Octobre dernier, j’en avais oublié jusqu’à mon prénom! Le jour où on m’a appelé Béatrice je n’ai pas répondu tellement j’étais habituée à : Mamaaaaaan !  Croyez moi, rien que cela ça vous remets un coup de joie. 

Un jour, me promenant avec ma poupette poilue, je me demandais ce que j’allais bien pouvoir faire de ma vie. J’étais en train de faire le deuil de ma profession (Gestionnaire de Production dans l’habillement) quand j’ai levé le nez et que j’ai vu des vignes. Un peu comme quand on est perdu dehors dans le froid et qu’on voit de la lumière. J’ai pris rendez vous chez Pololemploi et j’ai rencontré une super conseillère (oui il y en a!) 

Elle m’a dirigé vers le Lycée Viticole d’Amboise pour la formation Cs Commerce des vins et j’ai rencontré Mme K. Un peu comme M dans James Bond. Entretien, motivation, connaissances tout y est passé et même un test qu’il a fallu bosser quelques mois avant. Vous croyez qu’on donne les diplômes comme ça?….. Il a fallu aussi que je trouve un maître de stage, j’ai eu l’impression de revivre mes  20 ans à prospecter et envoyer des cv. Heureusement je suis arrivée chez Xavier et ça a tout de suite collé. Il ne concevait pas de prendre un commercial sans qu’il connaisse les bases. Les vignes, la vinification, l’élevage et la vente. Cela tombait bien, je ne concevais pas ne pas connaître la base d’un produit pour le vendre.

Tous ces éléments rassemblés, ma rentrée était programmée pour Octobre 2017.

3 Réponses à “Le début d’un choix”

  1. Audrey duverne dit :

    Très joli texte, ça donne envie de continuer à te lire

  2. Jean-Pierre dit :

    Tu as des talents littéraires. Tu es vraiment une artiste Bea!!!!
    À quand une suite? Car la lecture est très plaisante et vraie.
    A bientôt à te lire…. jp

Répondre à Audrey duverne

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus