3ème période de stage « on se remotive ? »

Nous sommes mi-décembre. Je dois retourner au boulot. Et le programme est chargé. Ma morosité ? Toujours là, mais je l’enfouie sous ma cuirasse, il faut avancer. Après tout j’ai fait un choix, ou plusieurs même. Donc tu te tais et t’avance maintenant !

Je suis en cours de correction de ma 1ère Newsletter, oui je me suis lancée et j’ai sauté le pas. Un peu comme pour le Blog d’ailleurs. Les nouvelles fiches techniques pour le web sont quasi en place. Vous pouvez aller voir sur le site du Domaine à l’occasion (www.xavierfrissant.com). Enfin une partie de mon travail qui va sortir et cela fait du bien au moral. Et puis avec Isabelle et Xavier on apprend à se connaître aussi. C’est important vu le caractère de « bourrique » que je peux avoir parfois.

-       Côté employeur : « mais qui est donc cette hurluberlu sortie de nul part qui n’a aucuns filtres pour dire ce qui la mécontente et qui a l’air de traîner derrière elle un passé équivalant au sac du père noël ?? » En clair, même si tu vide le sac, bouge pas, y en a encore ! 

-       Côté stagiaire :   mon 1er employeur m’a mené par le bout du nez (jeunesse oblige) malgré des heures de travail indécentes, des déchargements de semi-remorque à minuit et j’en passe. Mon 2nd avec presque 60h de boulot par semaine, des week-ends et des vacances saccagées, m’a remercié 3jours après l’annonce de ma grossesse… Enfin le 3ème faisait trembler les murs rien qu’en disant bonjour alors imaginez quand il y avait un retard de livraison. On était en mode « Abritez-vous, protégez-vous façon tremblement de terre dans la région de Tōhoku dans un immeuble au 25ème étage» Pour ce dernier il fallait avoir les nerfs bien accrochés, mais je ne regrette pas du tout.

Je suis méfiante, tu es méfiant, il est… yeah, je connais mes conjugaisons ! Au final, je pense qu’il est normal d’être sur ses gardes d’un côté comme de l’autre. Après il faut laisser le temps au temps et voir ce qu’il advient.

En amont, nous avions convenu que je ferai peut être ma première expérience d’animation afin de « me faire la main » pour les beaux jours. Du coup comme je suis friande de chocolat et que c’est la période qui s’annonce, je décide de faire mon premier thème. Accord mets et vins avec le cacao. J’ai cherché des partenaires et à Amboise ça ne court pas les rues, ni les champs d’ailleurs… Il y en a deux qui avaient retenus mon attention pour un partenariat. Le premier m’a snobé, je peux comprendre, c’est Noel, période chargée etc…, mais quand même. Le second connaissant le Domaine, a été plus sympa. J’ai pu faire des essais de pistoles et de bouchées un peu plus travaillées avec les vins du domaine. Je confirme qu’il y a des aprioris sur les goûts ! Pêche de vigne par exemple ne fonctionnera pas. Pouha ! L’exercice était bien et j’ai pu m’entraîner et voir que j’étais capable d’une telle action.

Un petit stagiaire nous a rejoints également une semaine pour son stage de 3ème, le petit travailleur et chanceux a eu le droit à l’animation chocolat et le succulent repas de fin d’année. Au final… Arthur veut faire un métier dans le vin. Quand on dit que ce petit monde est contagieux …

Une Réponse à “3ème période de stage « on se remotive ? »”

  1. Jean-Pierre NAVILLE dit :

    comme d’hab. bien écrit et je suis content pour toi: tu connais tes conjugaisons!!!! Bises. Jeep

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus